La jalousie maladive : une façon d’échapper à soi

echapper-soiVotre jalousie maladive n’est pas une fatalité,je vous révèle comment les 30 prochains jours peuvent changer votre vie !

Cliquez vite ici

La vie de couple est une aventure de tous les jours, jalonnée du bonheur de partager avec l’autre, mais il arrive que surviennent des problèmes. Les raisons, nombreuses et variées, peuvent aboutir à une véritable crise de couple. Parmi ces raisons, il en est une que vous connaissez peut-être : la jalousie maladive. Il ne s’agit pas de ces petites interventions ou réactions qui sont inoffensives et même quelquefois amusantes, tant elles montrent finalement notre attachement à l’autre. Non, il est question de cette dépendance excessive et tourmentée qui conduit à une attitude méfiante envers son partenaire.

Échapper à quoi ?

On pourrait appeler ça un virus sentimental. La personne qui en est atteinte vit dans la peur permanente de perdre son partenaire qui, dans son imagination, lui sera volé. La certitude d’être berné, que la personne maladivement jalouse pense inévitable, est liée à son incapacité à discerner le vrai du faux. Un manque de confiance en soi, un instinct démesuré de la propriété ou l’envie, consciente ou non, de tromper l’autre, sont parmi les causes de la jalousie maladive. Cette dernière peut également provenir d’évènements difficiles et douloureux qui ont eu lieu dans le passé, notamment durant l’enfance. Un manque d’affection ou des situations antérieures d’insécurité peuvent engendrer l’état pathologique de la jalousie. En exploitant la jalousie maladive, la personne fuit en quelque sorte tous ces sentiments.

Comment est vécue cette jalousie ?

je ne suis pas jalouse La personne reconnaît dans un certain sens et à sa manière, que sa conduite est injustifiée et extrême, mais une autre partie d’elle-même va aller à la recherche des moyens lui permettant d’échapper aux attitudes posant problème. Etant particulièrement sensible aux faits et gestes de son partenaire, la personne maladivement jalouse trouvera perpétuellement des raisons d’être soupçonneux et n’est pas forcément capable de lucidité par rapport à ses faiblesses. Pour échapper à son manque de confiance en soi et à la peur insoutenable de ne plus plaire, elle est capable d’aller très loin et d’user d’une grande agressivité ou de violence pour noyer le poisson.

Si cette situation est difficile à vivre pour le jaloux maladif, elle est difficile à gérer pour le partenaire qui doit faire face à des réactions incompréhensibles. Les capacités humaines étant vastes, il s’agit alors de trouver des solutions. Si la personne maladivement jalouse n’est sûrement pas responsable des difficultés liées à sa vie passée, elle peut cependant chercher à identifier les véritables raisons de ses comportements et apprendre à les modifier pour améliorer sa relation avec l’autre et même, pour sauver son couple.

facebook jalousie2
Annuaire Blogs francophone
Blogtrafic.com
El annuaire
Annuaire gratuit

2 comments on “La jalousie maladive : une façon d’échapper à soi

  1. Bonjour zouille,

    Bienvenue sur ce blog.

    Vous avez franchi un grand pas en posant vous même le bon diagnostic, bravo.
    Il reste à passer à l’étape suivante, vous en sortir.

    Quand on lit votre commentaire, il y a des expressions qui en disent long sur votre jalousie maladive et votre état de mal être en général.

    1- « Je me fais en permanence des films »

    C’est votre imagination qui vous joue des tours.
    Vous devez apprendre à contrôler vos pensées et je peux vous y aider.

    2-« et je suis en train de ni plus ni moins le faire fuir »

    La jalousie excessive n’a jamais été une preuve d’amour, c’est le signe d’un déséquilibre affectif qui fait perdre l’être aimé.

    3-« aujourd’hui je vis un enfer, je suis stréssée en permanence, j’épie ses faits et gestes dès que je le peux

    Il n’y a pas pire que l’enfer et pourtant vous ne pouvez pas vous empêcher de vous y enfoncer.
    Le stress, fruit de votre jalousie maladive, est aussi nocif pour l’esprit que les graisses, sucres et autres calories pour le corps.
    Vous épiez sans cesse en vue de contrôler votre partenaire par peur de le perdre car c’est votre ballon d’oxygène.
    Je vous apprendrai comment respirer par vous même.
    Dans un couple équilibré, les deux sont égaux, se respectent et s’aiment.

    4-« je me pourrie la vie, ce qui du coup me rend mal avec moi même j’en suis consciente ».

    La vie est très courte pour être gaspillée et pourrie avec des soucis sans aucun fondement dans la réalité.
    Vous le dites vous même, vous êtes mal dans votre peau et à cela il y a une raison que je vais mettre à nu rien que pour vous.

    5- » je voudrais vraiment remédier à ce problème svp aidez moi.. »

    Votre problème, c’est la dépendance affective

    La solution:

    une faible estime de vous et un manque de confiance en vous à rehausser.
    Comment ?

    Je vous le dirai en privé (via la page contact du blog)

    En attendant portez vous bien.

    Cissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *