2

Jalousie Maladive:manque de confiance en soi ?


confiance-soiVous pouvez venir à bout de votre jalousie maladive, voici comment les 30 prochains jours peuvent changer votre vie !

Cliquez vite ici

La jalousie maladive rime très souvent avec manque de confiance en soi.

Pourquoi manquez-vous de confiance en vous alors que Vous ne devriez pas pourtant?

Tenez, je vais vous raconter une histoire.

J’ai connu un éditeur sur Internet qui m’a formé et continue de le faire même après son décès en fin 2012 grâce à son équipe.

Il m’a dit qu’il a pensé à se suicider une seule fois dans sa vie.

L’histoire est intéressante et m’a inspiré parce que plus d’un  jaloux maladif a tenté et tente tous les jours à travers le monde  de se suicider.La jalousie de Christian y était pour beaucoup et à ce moment précis de sa vie, il manquait cruellement de confiance en lui et son estime de lui était nulle.

Nous n’avons qu’une vie et elle est courte, très courte. Quand on est bien dans sa peau, les 24 heures que compte une journée sont d’ailleurs peu à nos yeux, hélas.

Bon, revenons à Christian Godefroy, puisqu’il s’agit de son histoire.

Pourquoi voulait-il se suicider ?

Eh bien, parce que sa femme voulait le quitter.

Dans son esprit, si sa femme voulait le quittait c’était parce qu’il était nul.

Comment a-t-il résolu son problème ?

Je le laisse vous raconter son histoire lui-même :

A vous Christian, vous avez la parole…

 

« J’avais 24 ans, et je vivais
dans une grande tour HLM
d’Argenteuil.

Ma femme venait de m’annoncer
que c’était fini entre nous:
elle me quittait.

J’étais seul, perdu.

Et la pensée est venue,
traversant ma conscience: me
jeter du balcon, et en finir avec
cette souffrance.

15 étages.

Je voyais la chute, je voyais
le choc… et la fin.

La paix.

Cela n’a duré qu’une fraction
de seconde, et je me suis repris.

Comment pouvais-je en arriver
là? Comment pouvais-je être
dévoré de jalousie et de désespoir
à ce point?

N’avais-je pas étudié le
développement personnel?

– La réponse arriva, lumineuse:
mon estime de moi était nulle. Je
pensais n’avoir rien réussi dans ma vie,
être un échec ambulant.

À quoi bon vivre, si celle que
j’aimais ne voulait plus de moi?

Alors j’ai réagi:

J’ai fouillé, ouvert mes dossiers,
et pris chaque document positif
de ma vie: des photos de ma
famille et de mes amis, mon
B.E.P.C:, mon prix de magie, mon
bac, mes premières conquêtes, mes
premières feuilles de paye, les
félicitations de mon patron…

J’en ai fait un classeur, que
je regardais souvent. Je l’ai même
complété par la suite.

Un jour, je n’ai plus eu besoin
de regarder ce classeur:

Il était gravé dans ma tête!

J’ai continué à collectionner
le positif, et à effacer le
négatif – en imagination.

Depuis, je n’ai plus jamais eu
de pensée de suicide. Ni même de
déprime. J’ai appris à réaliser
mes rêves.

À accepter ce que je ne peux
vraiment pas changer, et à
changer ce que la plupart des
gens croient impossible à
changer.

Et vous?

Avez-vous une galerie de succès
dans votre tête? Ou certains
échecs vous hantent-ils?

Vous voyez-vous réussir?
Envisagez-vous votre avenir avec
sérénité et confiance? »

 

Merci Christian.

Voilà, je viens de vous donner des clés pour vous reconstruire.

Cissé Le Périclytos

 

PS : Le meilleur cadeau que vous puissiez me faire, c’est de me laisser un commentaire et de revenir assez souvent sur ce blog.

PPS : Merci d’avance
Jalousie Maladive,confiance en soi
Blogtrafic.comJalousie Maladive,confiance en soi
Jalousie Maladive,confiance en soi

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 2 commentaires
    cisse - juillet 26, 2013

    Salut,
    Oui à mon sens.
    Je dirai même manque de confiance en soi et faible estime de soi…

    Reply

Laisser un commentaire: